deg_gauche
deg_gauche
Découvrez XiTi 7.5

Mesure et analyse d'audience Internet
0 800 88 18 38
 Abonnement immédiat
deg_gauche
  ACCES RAPIDE
XiTi.com | Contact |
   
deg_gauche
Accueil > Comportement internaute > 11/09/2008   

En 2008, août s’affirme comme le mois phare pour les vacances des sites web

La fréquentation des sites Web est saisonnière, avec notamment l’habituelle pause estivale. Cette étude compare l’effet saisonnier du mois d’août 2008 à l’effet moyen des mois d’août des 6 années précédentes.
Périmètre:
  • Etude réalisée d’août 2001 à août 2008
  • Périmètre de 252 137 sites web
Le creux saisonnier d’août 2008 équivalent à celui d’août 2007, et plus marqué que ceux des mois d’août 2004 à 2006

L’analyse de la fréquentation des sites nous a permis d’observer l’existence d’une saisonnalité de l’audience des sites web, avec des moments clés au cours de l’année comme le creux estival ou la reprise de janvier. Grâce à des méthodes non-paramétriques de dessaisonalisation nous avons pu extraire ces effets saisonniers mensuels.

Le graphique ci-dessous présente les effets saisonniers mensuels moyens enregistrés sur la fréquentation des sites Web entre 2002 et 2007. Les mois de janvier et mars connaissent de forts effets saisonniers avec respectivement des pics de +9% et +11% sur la fréquentation des sites Web. Tandis que c’est le mois d’août le plus marqué en termes de creux : -14% sur la fréquentation des sites Web, suivi du mois de juillet.

frequentation-200809-1.png


Entre 2002 et 2007, un mois d’août moyen se caractérise ainsi par un creux de -14% sur la fréquentation des sites. Regardons maintenant ce qu’il en est pour août 2008.

Afin de caractériser la saisonnalité de la fréquentation des sites en août 2008, nous avons comparé les effets saisonniers des mois d’août 2002-2007 à celui de 2008.

Ainsi, l’effet saisonnier d’août 2008 est plus marqué que la moyenne des effets saisonniers des mois d’août 2002 à 2007. Il correspond en effet à un creux de -14.8%, contre -13.5% pour la moyenne des effets saisonniers des mois d’août de 2002 à 2007. L’effet saisonnier d’août 2008 est ainsi quasi équivalent à celui d’août 2007 (-15%) mais plus marqué que ceux des mois d’août 2004 à 2006 (3 années au cours desquelles le creux d’août a d’ailleurs diminué, avec même un creux d’août 2006 moins marqué que le creux de juillet 2006).

frequentation-200809-2.png


Il est intéressant de mettre ces résultats en parallèle avec ceux du mois dernier (voir notre étude : « Un creux saisonnier moins prononcé sur juillet 2008 ») : le creux de juillet 2008 (-7.7%) était en effet moins marqué que la moyenne des effets saisonniers des mois de juillet 2002 à 2007 (-8.7%).

Août reste donc bien, encore cette année, le mois de référence pour les vacances du web.

Les effets saisonniers et leur évolution peuvent bien sûr fortement varier selon les secteurs d’activité étudiés (le e-commerce étant très actif en décembre/janvier par exemple). N’hésitez donc pas à nous contacter si la déclinaison de cette étude sur votre marché vous intéresse.


Méthodologie :

L'audience enregistrée sur les sites du périmètre XiTi a permis de détecter très tôt l'existence d'effets saisonniers, que des méthodes de traitement permettent d'extraire.

Dans cette étude, la série à laquelle nous nous sommes intéressés est la fréquentation des sites Internet. Il s'agit de l'évolution d'audience générée par un nombre fixe de sites. La série de données intègre successivement les taux d’évolution quotidiens, calculés à périmètre constant sur l’ensemble des sites audités par XiTi. Les taux d’évolution intègrent ainsi dans le mode de calcul les arrivées et départs de sites du périmètre XiTi.

Des outils adaptés* au traitement de séries chronologiques nous ont permis de procéder à la décomposition de cette série mensuelle. Les composantes sont :
- La tendance de la série qui représente l'évolution de long terme de la série.
- La composante saisonnière représentant les fluctuations infra annuelles, mensuelles dans notre cas, qui se répètent plus ou moins régulièrement d'année en année. Elle met en évidence des phases de croissance et de récession.

C'est à cette composante saisonnière que nous nous sommes intéressés dans cette étude.

*Méthode non-paramétrique de dessaisonalisation.

En savoir plus :
   Télécharger
 Imprimer
 Envoyer
deg_gauche
deg_droit
deg_gauche
© 1997-2017 AT Internet / XiTi.com - Tous droits réservés  | FR  | EN  | ES
deg_droit
deg_gauche deg_droit